Créer des Treks et des Voyages d'Aventure nécessite une organisation particulière. Voici les réponses aux questions que vous me posez souvent avant de choisir de partir avec iZiTREK.
1/ iZiTREK est-il une agence de voyages ?
2/ Avez-vous le droit de vendre des séjours ?
3/ Comment-les iZiTREKS sont-ils commercialisés ?
4/ Quel est le rôle de l'agence de voyages ?
5/ Quel est le rôle du Guide iZiTREK ?
6/ Quel est le modèle économique ?
7/ Comment fonctionne un séjour avec un prestataire local ?
8/ Comment sélectionnez-vous les participant·e·s ?
9/ Organisez-vous des expéditions ?
10/ Avez-vous reconnu tous les itinéraires de vos séjours ?

1/ iZiTREK est-il une Agence de Voyages ?

NON, iZiTREK est une marque qui permet d'être identifié sur le marché complexe des Treks et Voyages d'Aventure.
iZiTREK présente le travail d'un professionnel de la montagne indépendant qui assure la création des séjours, leur promotion auprès du public et leur encadrement sur le terrain.

2/ Avez-vous le droit de vendre des séjours ?

Un professionnel de la montagne n'est pas autorisé à percevoir autre chose que des honoraires pour l'exercice de son travail d'encadrement de personnes. Il est considéré par la loi comme un "Éducateur sportif".

En conclusion, il est évident que ce n'est PAS votre Guide iZiTREK qui commercialise ses séjours ni ne percevra directement les sommes que vous verserez.

Groenland - Trek en terres inuit

Deux randonneurs se tiennent dans un campement juste au bord du fjord Sermilik plein d'icebergs.

Une itinérance la plus intégrée possible qui nous mêle à la population locale et nous offre des moments inoubliables de solitude dans des paysages à couper le souffle (des baleines). Les silhouettes de Paul Emile Victor, du fameux « Pourquoi Pas ? » du commandant Charcot ne sont jamais trop loin.

Trek
15 jours
Confirmé

3/ Comment les iZiTREKs sont-ils commercialisés ?

La vente de séjours comprenant différentes prestations (encadrement + hébergement + transport + visites...) est rigoureusement encadrée par la loi française (Juillet 2018) afin de protéger les clients. A partir du moment où plusieurs prestations de nature différente sont proposées, il s'agit d'une "vente à forfait", c'est à dire du "Tout Compris".

Voilà pourquoi les iZiTREKs sont toujours commercialisés par l'intermédiaire d'une ou plusieurs agences de voyage. Elle doivent détenir une licence d'agence de voyages.

4/ Quel est le rôle de l'agence de voyage ?

L'agence de voyages qui commercialise les iZiTREKs endosse la responsabilité légale de l'organisation du séjour.
En ce cas, votre guide devient un prestataire de l'agence ( = prestataire indépendant à ne pas confondre avec salarié).

L'agence a 3 obligations légales :

  1. informer
  2. conseiller
  3. assister

L'agence a pour rôle

  • d'inscrire les participant·e·s,
  • de s'occuper de leur acheminement jusqu'au départ du trek, le cas échéant (achat des billets d'avion, par exemple)
  • de vérifier que les personnes ont bien les assurances adaptées au séjour choisi,
  • d'encaisser les paiements (acompte initial, solde avant le départ, assurances...)
  • d'assister les participant·e·s pendant le séjour, si besoin,
  • de vérifier la comptabilité du séjour,
  • de verser au guide les honoraires liés au séjour.

Généralement, les agences partenaires d'iZiTREK assurent uniquement ce que l'on appelle le "portage" du séjour. C'est à dire la gestion du séjour (inscription, encaissements, paiements des prestations...), sans toutefois se départir des obligations légales (informer, conseiller, assister).
Mais il arrive que certaines agences s'impliquent davantage dans leur partenariat. Notamment en faisant la promotion auprès de leur clientèle du séjour qu'elles vendent. Ou qu'elles engagent des dépenses de communication pour trouver un nouveau public au séjour proposé.

5/ Quel est le rôle du Guide iZiTREK ?

Votre Guide iZiTREK est responsable de la création d'un séjour. C'est lui qui imagine cette nouvelle formule pour répondre à vos attentes. Cette phase suppose une recherche avancée pour ce qui est de l'acheminement sur le point de départ (plan de vol à un bon prix), des hébergements, de l'adaptation et l'intérêt du programme,...

Il s'occupe également de produire la Fiche Technique du séjour. Elle décrit par le détail l'organisation du séjour, le public concerné, etc.
Retenez que créer un séjour représente souvent de 1,5 à 2 mois de travail de la part de votre Guide.

Cette communication est longue car elle est contractuelle et riche de contenus. Produire des photos, des cartes, des vidéos, des textes descriptifs mobilise de nombreuses compétences. Dans les grosses agences de voyages, cette production est dévolue à des équipes spécialisées. Ici, elle est le fruit du travail d'une seule personne.

Pour les séjours en production directe (sans prestataire local), votre Guide iZiTREK prend aussi en charge :

  • la négociation des tarifs avec le·s prestataire·s sur place. Ex. transport en bateau au Groenland
  • la réservation des hébergements et des moyens de transports (taxi, bus, trains...)
  • la préparation d'une partie de la nourriture : achat des ingrédients et préparation des tartinables des treks par exemple
  • la fourniture du matériel collectif : tentes de couchage, tente mess, matériel de cuisine. NB : ces équipements sont acquis par le Guide iZiTREK lui-même et mis à votre disposition gratuitement.
  • la vérification et l'entretien de ces équipements collectifs
  • la mise à disposition des dispositifs de sécurité : votre Guide iZiTREK possède par exemple un téléphone satellite permettant de se connecter au réseau Iridium, le plus efficace sur la planète et aussi le plus cher. Idem pour la balise Sarsat qui double le téléphone satellite.
  • les demandes d'autorisation le cas échéant auprès des autorités : ex. dépôt de dossier d'autorisation auprès du Gouverneur du Svalbard
  • la promotion des séjours afin de recruter des client·e·s
    • tournage, montage et diffusion des clips vidéos promotionnels
    • création de supports de communication spécifiques. Ex. flyers A5 et affichettes A4 pour le programme Géants de Glace
    • l'animation sur les réseaux sociaux
  • les échanges directs avec les personnes intéressées par les séjours
  • le conseil aux personnes inscrites : choix d'équipements, pistes de préparation physique,
  • finalement, l'encadrement des séjours
  • la comptabilisation des dépenses du séjour pour transmission à l'agence au retour d'un séjour.

NB : dans le cas de montages avec des prestataires locaux plus impliqués (Russie ou Mongolie, par exemple), l'agence locale propose un prix forfaitaire par personne. Il comprend les transports une fois sur place, l'engagement d'un·e interprète, certains repas, la réservation des nuits en hôtel, etc. Autant de prestations difficilement réalisables à distance qui plus est dans un pays non-francophone ou non-anglophone.

6/ Quel est le modèle économique ?

Le "circuit court" ! C'est à dire que le créateur du séjour, à savoir le Guide iZiTREK, assume une partie du risque financier du séjour. Beaucoup de travail des fois pour rien, y compris un investissement dans des moyens pour assurer la reconnaissance des séjours qui ne partent pas.
Retenez que lorsqu'une dépense imprévue survient dans un séjour et qu'elle n'a pas à être partagée par les client·e·s, c'est votre Guide iZiTREK qui la règle en prélevant la somme sur sa propre marge.

L'agence, elle, assume le risque légal (et financier par conséquent). Elle est rémunérée sur la base d'un pourcentage du chiffre d'affaires défini entre elle et le Guide iZiTREK. Les agences partenaires consomment aussi du temps et de l'énergie dans la mise en place de mes séjours dans leur structure. Parfois pour rien non plus. Cette collaboration entre l'agence de voyages responsable du portage et le Guide iZiTREK est donc précieuse.

Désert de Gobi en Hiver

Désert de Gobi en Hiver

Un séjour de découverte en immersion dans la vie nomade dans le mythique désert de Gobi, en hiver. L’immensité des paysages est saisissante avec un air toujours aussi pur et des dunes de sable soulignées par la neige. Dans leur épais pelage, les chameaux vivent non loin des camps.

Trek
13 jours
En projet

7/ Comment fonctionne un séjour avec un prestataire local ?

Un modèle économique basé sur la JUSTE RÉMUNÉRATION du prestataire local

Voilà un slogan que l'on peut lire partout. Même lorsque l'opérateur exploite littéralement le prestataire local. En effet, la question à se poser reste toutefois de savoir "qui décide que la rémunération du prestataire local est juste" ?
Voici notre manière de procéder. Elle est simple et certainement plus logique : c'est le prestataire lui-même qui décide de ce qu'il veut percevoir.

Une co-création

Lorsque nous travaillons avec un prestataire local (en Russie ou en Mongolie, par exemple), le séjour est une co-création avec le prestataire.
Votre Guide iZiTREK lui transmet un certain nombre de souhaits et de contraintes :

  • durée du séjour
  • niveau de difficulté, type d'hébergement
  • période,
  • thématique
  • etc

Sur cette base, par un jeu d'allers-retours entre le prestataire local qui connaît bien son pays et votre Guide iZiTREK qui, par définition le connaît moins, une ébauche de programme est constituée. Puis chiffrée : xxx€ pour 4 - pour 6 à 8 - pour 8 et plus - prix pour le guide, etc.
Cette phase de chiffrage est déterminante : en effet, dans notre modèle économique, nous n'indiquons jamais au prestataire un prix à tenir. Le risque serait qu'il adapte le niveau des prestations au budget alloué.
A contrario, dans notre modèle économique, le prestataire propose un tarif correspondant aux prestations demandées. L'intérêt du prestataire local est de proposer un prix de vente par client qui lui permette d'être correctement rémunéré avec une qualité correspondant aux attentes du donneur d'ordres, le Guide iZiTREK.

C'est uniquement sur la base de prix du prestataire local que nos prix de vente sont calculés suivant la formule :

PRIX DE VENTE PUBLIC = prix prestataire local / client + autres dépenses (aérien...) + marge agence de portage française + honoraires du Guide iZiTREK

Les 2 variables "prix prestataire local / client" et "honoraires du Guide " peuvent rendre le séjour invendable car trop cher. En ce cas, le travail de co-création du séjour a été effectué en vain. D'où l'intérêt de rester raisonnables dans nos prétentions.

8/ Comment sélectionnez-vous les participant·e·s ?

Nos séjours ne sont pas ceux du tourisme de masse. Votre Guide iZiTREK encadre lui-même les personnes inscrites. Il n'a aucun intérêt à vendre des places à des personnes qui peuvent se retrouver en difficulté sur le terrain. Pour éviter cet écueil, il invite les personnes intéressées par un séjour à échanger avec lui par téléphone. Aucune inscription n'est possible sans cet échange avec votre Guide iZiTREK.
Outre une première prise de contact, cet échange a pour objet d'expliciter au futur-client le genre de difficulté auquel il pourra être confronté : rusticité des hébergements, températures, difficulté de progression à pied, impossibilité d'adapter la nourriture à ses pratiques habituelles, etc.

Votre Guide iZiTREK vous demande également le type d'expérience comparable que vous avez vécue favorablement. Si vous ne marchez en montagne que sur sentiers, il ne sera pas possible de vous inscrire à un trek estival au Spitzberg. Si vous avez mal vécu la rusticité de votre voyage au Pérou, plutôt que notre trek en immersion dans le désert de Gobi en hiver, nous vous proposerons une autre destination.

Il arrive très souvent que, au regard de leurs attentes et de leurs capacités, des personnes ne soient pas acceptées par votre Guide iZiTREK sur un séjour. En accord avec la personne qui comprend vite son intérêt.

Une personne qui subit un séjour au lieu d'en profiter se met en échec, met en échec le reste du groupe et met en échec l'organisation qui aurait dû mieux la conseiller avant son inscription.

9/ Organisez-vous des expéditions ?

iZiTREK a pour but de rendre accessibles des territoires difficiles à des personnes capables de fournir un effort : endurance, conditions climatiques, contact pas toujours simple avec d'autres modes de vie. Le mot "expédition" n'apparaît jamais dans nos textes.
Le terme "expédition" est devenu très à la mode dans le grand public. Il est à présent dévoyé au point d'être utilisé dès lors qu'un groupe organise un bivouac sous tente, fut-il à 30 minutes à pied du parking où il vient de garer son bus. (Oui, ça existe. La communication des vendeurs de ces expéditions d'opérette inonde les réseaux sociaux.)

En revanche, notre programmation est riche de séjours de type

Sur la glace du Lac Baïkal

Un camion stationne sur la glace du Lac Baïkal.

Ce séjour de découverte à pied du Lac Baïkal au coeur de l’hiver sibérien est la garantie d’émotions uniques face à un phénomène naturel réellement hors normes et tout simplement éblouissant.
Avec notre fidèle partenaire russe, nous avons choisi les parages très peu fréquentés de l’île d’Olkhon qui compte parmi les endroits les plus calmes et les plus spectaculaires du lac pour jouir pleinement de la Perle de la Sibérie.

12 jours
Reporté

10/ Avez-vous reconnu tous les itinéraires de vos séjours ?

Votre Guide iZiTREK ne doit pas être pris pour un GPS. Quelle serait sa valeur ajoutée ?

C'est avant tout un professionnel diplômé d'Etat qui possède une expertise dans la conduite de personnes dans des milieux naturels spécifiques. Sa qualité première n'est donc pas d'avoir sillonné obligatoirement déjà l'itinéraire que vous parcourez. Mais bien d'être en mesure de vous proposer, quelles que soient les circonstances, un itinéraire attractif et sûr. En effet, dans des milieux naturels très vastes (steppes, déserts...) ou très changeants (surface glacée du Lac Baïkal, vallée glaciaire du Groenland en été...), ses capacités d'adaptation sont décisives pour le bon déroulement des randonnées.

  • Certains séjours ont été intégralement reconnus : paradoxalement, ceux où il y a le plus de chemins comme les Alpes, les Pyrénées, les Baléares, etc. Parce qu'en ces lieux, il y a peu d'alternative aux chemins millénaires et que la végétation rend les improvisations très peu sûres.
  • D'autres séjours ont été partiellement reconnus : ceux pour lesquels les points d'attention (glacier, torrent, ravin...) sont identifiés sur les cartes. Par exemple au Groenland ou au Spitzberg. Ce qui peut paraître paradoxal, au final, puisque l'improvisation en milieu polaire est certainement la plus facile à mettre en oeuvre, du fait du jour quasi permanent, de l'absence de couverture forestière qui permet d'anticiper les prochains points de passage ou de l'expertise qu'a votre Guide iZiTREK du mode de déplacement.
  • Enfin, certains n'ont pas été reconnus du tout : il s'agit le plus souvent des séjours co-créés avec un partenaire local et lorsqu'ils sont réalisés pour la première fois. Dans ce cas, un·e guide-interprète co-encadre le groupe avec le Guide iZiTREK. Cette collaboration est souvent très fructueuse parce qu'elle permet au Guide iZiTREK de monter très vite en compétences pour ce qui est des pratiques de déplacement dans certains milieux : Lac Baïkal gelé, steppe mongole...