Nos randonnées en montagne sont l'occasion de nous frotter au pays réel. Mais également à des aspects nettement plus enfouis d'un territoire.
Ici le cas des haches polies fixées sur la façade d'une église dans les Pyrénées Catalanes.

Une façade avec des élements assez surprenants

Dans le département des Pyrénées Orientales (66), le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes s'étend sur les micro-régions du Conflent, du Capcir et de la Cerdagne.

C'est au village de Dorres, petit village montagnard de Cerdagne, qu'il est possible de constater une étonnante manifestation de la pensée magique non-religieuse. En effet, avec un peu d'attention, il est facile de repérer plusieurs éléments minéraux grands comme la main, fixés par un croisillon de fer, à la façade de l'église, non loin de la porte d'entrée.

Insolite Pays Catalan

Insolite Pays Catalan

Une semaine de randonnées pour découvrir des aspects, des sites, des personnes insolites du Pays Catalan.
Au Nord des Pyrénées, le climat est doux en hiver. Sans aller chercher la neige en Cerdagne ou Capcir, nous pouvons parcourir cette terre de contrastes parmi les plus anciennement occupées par l'Homme et mises en valeur par différentes civilisations. Ici un joyau de l'art roman, là le chemin des ouvriers qui édifièrent une audacieuse ligne ferrovaire ou là encore le chemin du responsable d'un canal d'arrosage médiéval, perdu dans une gorge secrète.

Trek
7 jours
Groupes

D'authentiques haches polies du néolithique

A y regarder de près, il apparaît que ces éléments minéraux ne sont ni plus ni moins que des haches polies datant du néolithique.
Leur noir patiné par nos lointains ancêtres reste encore quasi intact malgré les temps immémoriaux qui nous séparent de leur fabrication.

Ces haches sont intactes, plaquées sur le crépis. Mais enchâssées dans une armature métallique en forme de croix. Cette forme n'a, soyons-en sûrs, aucune signification religieuse. Elle a en revanche un usage totalement pragmatique : fixer ces pierres pour les rendre visibles tout en empêchant leur retrait.

"Pedres del llamp"

Par le passé, l'origine de ces haches polies néolithiques, patiemment crées de la main de nos ancêtres les premiers éleveurs-cultivateurs européens, était inconnue.
Dans la zone d'expression catalane ("Països Catalans"), ces haches préhistoriques étaient appelées "pedres del llamp". C'est à dire les "pierres de la foudre". Effet, leur origine si particulière ne pouvait avoir qu'une origine exceptionnelle. Elles avaient été produites lors d'un épisode orageux au cours duquel une pierre avait été frappée par la foudre. D'où cette forme régulière, symétrique sur 2 axes, polie. Un vrai mystère.

Pour information : lors de leurs activités de labourage, les agriculteurs exhumaient toutes sortes de vestiges, sans le savoir. Cela est encore le cas de nos jours : dans la plaine du Roussillon où j'ai grandi, la longue présence humaine était régulièrement mise au jour à la faveur de travaux agricoles ordinaires comme les labours. Ne parlons pas de la folie de la construction telle qu'elle a gagné la périphérie de la ville de Perpignan. Des coups de pelle mécanique nous ont permis dans les années 1970-80 d'accéder à des vestiges assez incroyables principalement de l'époque romaine, mais aussi préhistoriques.

Mais pourquoi sur un mur d'église ?

Rien dans la religion chrétienne catholique n'est en mesure d'expliquer l'usage de ces pierres comme élément protecteur d'un édifice religieux. Saintes et Saints ont déjà cette fonction protectrice.

Des pratiques païennes aux portes des églises

C'est vite oublier que les croyances religieuses sont souvent une compilation hétéroclite de croyances de tous ordres, y compris les plus païennes qui soient.
En effet, si nous revenons aux haches polies, il est important de préciser qu'elles ont eu, en Cerdagne, une fonction symbolique protectrice majeure depuis longtemps. Certainement même avant l'arrivée du christianisme.

Un usage domestique encore plus répandu

Il n'est pas rare qu'en passant la main dans la petite niche obscure et triangulaire qui surmonte souventune cheminée cerdane on en ressorte... une hache polie néolithique. L'usage protecteur des haches polies néolithiques n'était donc pas réservé aux édifices religieux mais était un élément ordinaire de la vie traditionnelle par le passé.

Là où la foudre est tombée une fois...

Si vous pouvez compléter cette phrase, vous venez de dérouler le fil de la logique de nos ancêtres qui ont placé des haches néolithiques sur la façade de l'église de Dorres.
Dans les croyances populaires, ni la foudre ni les obus ne tombent plusieurs fois au même endroit.

CQFD

En plaçant au-dessus de la cheminée de sa maison mais également sur la façade de l'église des "pedres del llamp", il était évident qu'aucun de ces édifices n'aurait à craindre la foudre. La hache l'ayant déjà reçe par le passé.

Nous pouvons émettre l'hypothèse que le caractère hautement païen de la croyance dans le vertu protectrice de ces pierres ne pouvait leur permettre de franchir le seuil du lieu saint.

Rando en V.O.

Je vous remercie de votre intérêt pour ce court article. Si tel est le cas, notre thématique "Rando en V.O." va vous passionner. Lors de nos séjours sur les Terres Catalanes notamment, j'aurai plaisir à vous guider sur des itinéraires insolites, pleins de légendes, où les pierres portent les traces des activités humaines disparues, les noms de lieux nous enseignent sur la manière dont les humains se représentaient les paysages, etc.
Je vous ferai partager ma passion pour les légendes, la toponymie, l'histoire et la géographie rurale.

Randonnées à Majorque

Orangers de l'île de Mallorca

L'île de Majorque («  Mallorca » en catalan) recèle des trésors cachés. Nos randonnées dans les montagnes du Nord nous plongent dans la longue histoire de l'archipel des Baléares ou Romains, Arabes et Catalans se sont succédés sur plus de 2000 ans.

Votre guide, qui parle couramment la langue locale (le catalan), saura vous faire découvrir des lieux authentiques où pousse l'olivier, où l'oranger ponctue le paysage de ses couleurs resplendissantes, où les brebis paissent sur des falaises qui surplombent la Grande Bleue.

Trek
9 jours
En projet
Vidéos